Informations

Le 24 octobre à 18h00
  • Musée

  • Tarifs

    • Gratuit. Dans la limite des places disponibles.

Causerie sur le maronaz

Lecture scénique & causeries dans le cadre de la semaine Créole, et en partenariat avec la Cie Lolita Monga. 

Causerie sur « Maronaz, stratégie de Résistance(S) »

Avec :

  • Charlotte RABESAHALA - Linguiste et Anthropologue
  • Ivrin ROSALIE – Comité Élie
  • Gilles PIGNON – Directeur du Service Régional de l’Inventaire
  • Elysée ASSANI – Militant culturel
  • Lolita MONGA – Compagnie Lolita Monga
  • Dénétèm TOUAM BONA – auteur
  • Sylvie GLISSANT – Directrice de l’Institut du Tout Monde, Loran HOARAU – Historien du Territoire et généalogiste
  • Médiateur : Lionel PANNETIER 

Auditorium. Gratuit. Dans la limite des places disponibles.


Les invités extérieurs  

Sylvie Glissant : Directrice de l'Institut du Tout-monde depuis sa fondation par Édouard Glissant en 2006, Sylvie Glissant, met en oeuvre  des manifestations culturelles et scientifiques autour de la Collection d'art du Musée du Tout-Monde, d'un programme sur les Mémoires des Esclavages , des soirées poétiques autour des  "Poétiques de Résistances" , des colloques et conférences sur les pensées du "Tout-Monde", etc. Elle est co-auteur avec E Glissant de La Terre magnétique. Les errances de Rapa Nui, l'île de Pâques (Seuil, 2007). Psychanalyste clinicienne à Paris et peintre, elle expose son travail sous le nom de Sylvie Séma.

Dénétem Touam Bona : Né à Paris, de père centrafricain et de mère française, Dénètem Touam Bona fait partie de cette nouvelle génération d’auteurs afropéens, à l’identité frontalière, qui tentent de jeter des passerelles entre des mondes que vrille, aujourd’hui encore, la « ligne de couleur ». Collaborateur régulier de l’Institut du Tout-Monde et de revues telles qu’Africultures, il est l’auteur d’un essai philosophique et littéraire, Fugitif, où cours-tu ? (PUF) consacré aux marronnages et à ce qu’il appelle la « fugue » - les formes de résistance furtives. Dans ses travaux et projets, Dénètem Touam Bona tente de faire du « marronnage » une figure philosophique à part entière qui puisse éclairer certains aspects du monde contemporain. Depuis le 20ème siècle, la question des migrants et des réfugiés est une des questions les plus brûlantes qui soient. Dénètem s’attache justement à la penser à la lumière des expériences marronnes, ce dont témoigne sa collaboration avec les réalisateurs Nicolas Klotz et Elisabeth Perceval sur leur dernier film « L’héroïque lande », une fresque poétique de 3h45mn consacrée à la « Jungle » de Calais. Par ailleurs, le dernier film de Nicolas Klotz et Elisabeth Perceval s’intitule « Fugitif, où cours-tu ? », une version épurée et électrique de leur travail cinématographique dans la « jungle » de Calais. Il sortira dans la collection « Lucarne » (documentaires de création) d’Arte cet automne. 

A l'affiche dans vos musées