Attachez-vous à vos musées !


Que vous soyez un particulier, une fondation, une PME ou un grand groupe, vous pouvez contribuer au développement des collections des musées de RMR et participer à leur diffusion auprès d’un large public. 

Achat, don, legs, dépôt, dation : quelles sont les différentes modalités d'acquisition d'un objet par un musée ?


L’achat

Il s’agit du mode d’enrichissement le plus fréquent des collections d’un musée. Après avoir été soumis à une commission scientifique, l’achat d’une œuvre se fait sur le marché de l’art, lors d’une vente publique ou auprès d’un marchand. Le musée peut aussi réaliser un achat au moyen d’une souscription publique ouverte à tous.


Le don

En faisant un don au musée, le propriétaire d’une œuvre la fait entrer dans les collections publiques. Cela permet aux oeuvres d'êtres conservées plus longtemps et transmises aux générations futures. Les dons proviennent donc majoritairement de collectionneurs, d’artistes eux-mêmes ou de leur famille, d’associations ou encore d’entreprises.

Le propriétaire choisit de donner une œuvre en raison du lien qu’il entretient avec l’institution ou de l’importance de l’œuvre par rapport à la collection du musée. Même s’il émane de la volonté d’un individu, un don est soumis à l’avis d’une commission scientifique. 

Dernier exemple en date concernant les musées de la Région Réunion : M. Philippe Mondon a fait don au musée Stella Matutina d'une "charrette anglaise" datant de 1900, en exposition depuis octobre 2017.

→Pour en savoir plus sur cette pièce exceptionnelle, cliquez ici←


Le Legs

Inscrit dans les dispositions testamentaires de son propriétaire, le legs fait entrer une œuvre au musée à son décès. 
Il peut être assorti de conditions que le musée est tenu de respecter dès lors qu’il l’a accepté.


Le dépôt

Le dépôt offre au musée la possibilité d’accueillir, pour une durée déterminée, une œuvre appartenant à une autre institution ou à un collectionneur afin de renforcer la cohérence des collections. 
Le musée peut solliciter des dépôts, ou se voir proposer des œuvres, en fonction des mouvements dans la collection ou des changements d’accrochage.


La dation

Le dispositif de la dation permet aux contribuables de régler certains impôts (droits de donation, de succession et de partage, ainsi que l’Impôt de Solidarité sur la Fortune) par la remise à l’État d’œuvres d’art ou d’objets de collection. 

Ceux-ci doivent présenter un intérêt historique et patrimonial exceptionnel.