Lili la tortue harponnée - 2014

science-savoir

MISE A JOUR LE 18 DECEMBRE 2014

Le jeune braconnier qui a reconnu avoir harponné Lili en septembre dernier, a été condamné ce jour par le Tribunal correctionnel de St Pierre à 140 heures de Travaux d'Intérêt Général (TIG).

L'état de santé de Lili s'est nettement amélioré ces derniers mois. Néanmoins, la jeune tortue imbriquée ayant perdu l'usage de son oeil gauche, elle ne pourra jamais retrouver son milieu naturel en raison de son lourd handicap visuel. Elle restera donc à Kélonia toute sa vie.


MISE A JOUR LE 17 NOVEMBRE

Bulletin de santé de Lili :

Les nouvelles quant à l'état de santé de Lili sont meilleures. Depuis quelques jours, elle s’est mise à manger seule, avec une nette préférence pour le calmar !

Comme elle est restée plus d’un mois sans se nourrir, sa ration va augmenter progressivement.
Du coup, Lili a repris des forces.

Elle continue de recevoir des soins journaliers. Car si elle semble avoir retrouvé une bonne vision de l’oeil droit, la cicatrisation de son oeil gauche, très abimé, se fait lentement.

 


MISE A JOUR LE 04 NOVEMBRE

Bulletin de santé de Lili :

La jeune torte imbriquée évolue désormais dans un bassin de 2m2 alimenté en eau de mer filtrée. Le bassin se situant à l'extérieur, Lili peut nager et se chauffer au soleil. Ses lésions cicatrisent bien, et elle réagit aux mouvements du côté droit, là où l'oeil n’a pas été trop abimé.

En revanche il n'y a aucune réaction du côté gauche, où les lésions sont plus graves.


Lili qui est au centre de soins de Kélonia depuis le 21 septembre ne se nourrit toujours pas, ce qui est un sujet d’inquiétude. Elle sera donc nourrie par intubation dans l’estomac, à partir de cette semaine, avec une augmentation progressive des rations.


Sa faculté à se nourrir seule conditionnera sa survie. L'équipe de Kélonia reste donc très vigilante.

 

 


 

MISE A JOUR LE 31 OCTOBRE

Julicia, Flora, Marie, Antoine, Laurent, Samuel et Emmanuel ont réalisé un dessin de la mer pour encourager la jeune tortue Lili à guérir.

Ils ont remis leur dessin aux soigneurs lors de leur visite à Kélonia avec la Fondation Père Favron. Ils ont pu rendre visite à Lili au le Centre de soins et la voir nager dans son bassin.

Un grand merci à tous les sept.


MISE A JOUR LE 24 OCTOBRE

La police de St Pierre a réussi à identifier et à interpeller le braconnier qui avait grièvement blessé Lili le 21 septembre. Le jeune homme a reconnu les faits et sera jugé en décembre prochain.

Extrait de l'article que consacre le Journal de l'Ile de la Réunion du jour à cette affaire :

"Il croyait que c'était "un congre". Et quand il a remarqué qu'il s'agissait d'une tortue, il s'est dit que cette prise ferait plaisir à sa mère pour qu'elle en fasse un cari... Le tout sans savoir que sa pêche du jour était illégale car protégée. Telles sont les explications fournies par le jeune homme devant les policiers de Saint-Pierre. Une version comme une autre, même s'il paraît peu vraisemblable, qui ne l'a pas empêché de reconnaître les faits. Le 18 décembre prochain, ce Saint-Pierrois de 18 ans sera jugé pour "mutilation, capture et détention d'une espèce protégée". Une infraction pour laquelle la loi prévoit un an d'emprisonnement et des amendes, cela restant une peine maximale et théorique."

Source : JIR du 23 octobre 2014 - http://www.clicanoo.re/445355-le-harponneur-de-lili-la-tortue-a-ete-inte...


MISE A JOUR LE 20 OCTOBRE

Lili va bien mieux !!!

La tortue a une nouvelle fois été auscultée par le vétérinaire le vendredi 17 octobre.
Le Dr Schneider a, sous anesthésie générale, ouvert le recouvrement conjonctival. Les tissus superficiels nécrosés de l'oeil gauche ont été enlevés et bonne nouvelle, les tissus en dessous sont bien vascularisés et ne montrent aucun signe infectieux. Les tissus mous de la paupière ont été fixés sur les écailles afin de faciliter la cicatrisation.
L'oeil gauche est sauvé mais il est très probable que Lili ne voit plus de cet oeil.
Le vétérinaire a également enlevé un point de suture à l'oeil droit qui, lui, fonctionne parfaitement.

Les soins en cours : antibiotiques, anti-inflammatoires, Dermaflon (crème qui digère les tissus nécrosés) et pommade ophtalmique.

Après plusieurs semaines dans un bac et sous "système douchette", Lili a été déplacée dans un bac plus grand et en pleine eau. Elle s'alimente d'elle même et elle transite à nouveau. Ce qui est une très bonne nouvelle. Une analyse d'excréments est en cours.


MISE A JOUR LE 6 OCTOBRE

Ce matin Lili faisait une nouvelle visite à la clinique vétérinaire de St Pierre. Les tests montrent que son oeil droit cicatrise bien et réagit à la lumière.

Par contre l’oeil gauche montre des nécroses au niveau du globe oculaire, qui nécessitent de nettoyer les lésions et de mettre en place un recouvrement conjonctival (refermer les paupières) afin de protéger l’oeil et la cornée.

L’état de cet oeil continue d’inquiéter l’équipe de Kélonia et ne permet toujours pas de garantir que Lili pourra s'en sortir.


MISE A JOUR LE 29 SEPTEMBRE
Léger mieux pour Lili, qui ne veut plus rester dans son harnais, signe qu’elle a repris un peu de force.
Les soigneurs se sont occupés d’elle tout le week-end. Samedi matin Lili a été conduite chez le Dr Schneider à St Pierre pour une visite de contrôle avec prise de sang.
L’hématome de l’oeil droit est en partie résorbé, mais l’oeil gauche reste très gonflé. Cependant les saignements se sont arrêtés.
Lili reste sous surveillance et sous soins deux fois par jour.

A noter : Bemer Réunion et Spiruline LaLeu ont proposé de participer aux soins de Lili.  Le matériel a été prêté à l'équipe de Kélonia par la société BEMER (système stimulant la micro-circulation et qui doit favoriser la récupération et la cicatrisation) jusqu’en décembre 2014.


MISE A JOUR LE 25 SEPTEMBRE

L’état de santé de Lili est stationnaire. Elle doit rester dans son harnais au calme, pour éviter qu’elle ne se cogne sur les parois du bassin, l’hématome au niveau de son oeil gauche restant très important.


Lili est une tortue imbriquée Eretmochelys imbricata. On observe cette espèce sur les récifs corallien de La Réunion, où elle se nourrit de coraux mous, d’éponges et d’algues.
Les études menées par Kélonia grâce à la participation des plongeurs et apnéistes, montrent que la répartition des tortues imbriquées n’est pas homogène sur tout le littoral réunionnais, avec une relative fidélité à leur site d'alimentation.
Cependant, certaines de ces tortues peuvent se déplacer pour rejoindre des sites plus propices distants de plus de 15 kilomètres.
On n’observe surtout des jeunes tortues imbriquées à La Réunion, qui serait surtout un site de développement. A partir d’une certaine taille, les tortues quitteraient La Réunion pour des sites plus favorables, puis elles rejoindraient les îles où elles sont nées. Aucune ponte de tortue imbriquée n’a été décrite à La Réunion.

Prochain bulletin le lundi 29 septembre


MISE A JOUR LE 23 SEPTEMBRE

Etat stationnaire pour Lili.
Compte-tenu de l’importance des lésions et de leur localisation très proche du cerveau, il faut rester extrêmement vigilant. Et ne pas prévoir d’évolution sensible avant plusieurs jours. Le temps de résorber l’hématome et que la cicatrisation des tissus démarre... à suivre, donc...


MISE A JOUR LE 22 SEPTEMBRE

Bulletin de santé du 22 septembre à 9h de Lili la jeune torte imbriquée (Eretmochelys imbricata) braconnée à St Pierre le 21 septembre.

Après l’opération réalisée d’urgence dimanche en fin d’après-midi, la tortue est en observation au Centre de soins de Kélonia.
Des sutures ont permis de reconstituer les paupières très abimées par la flèche du braconnier. Mais l’hématome important n’a pas permis d’évaluer l’état des globes oculaires.

Ce matin la tortue respire régulièrement, l’hématome reste important. Elle a été placée dans un harnais et sous une douchette d’eau de mer, car dans son bassin elle frottait ses plaies sur les parois.

En raison de l’importance de la blessure, son pronostique vital reste néanmoins engagé.

 

 


Le 21 septembre 2014 à 16h, le Réseau Echouage de La Réunion a alerté Kélonia à propos d’une tortue victime de braconnage à St Pierre.
 
L’information a été confirmée par l’appel d’une personne présente sur la plage de Ravine Blanche, et les personnels spécialisés de Kélonia se sont aussitôt rendus sur les lieux pour récupérer la tortue blessée. Elle a été opérée en urgence à St Pierre par le docteur Schneider. Elle reste sous étroite  surveillance car la blessure est grave ( perforation du crâne au niveau des deux yeux).
Nous vous tiendrons informés de l’évolution  de son état de santé.
 
Nous remercions toutes les personnes  qui sont intervenues sur la plage pour sauver la tortue et qui ont prévenu Kélonia.
 
Nous vous rappelons les numéros d’appel pour signaler toute tortue en difficulté :

  • Kélonia au 0692 65 37 98
  • le CROSS au 0262 43 43 43.

 
Encore merci à tous ceux qui se sont mobilisés.