Les Actus de Kélonia - 2017 #2

science-savoir

OCCLUSION INTESTINALE

Une jeune tortue verte affaiblie a été récupérée au niveau de la Tour de Boucan Canot par le club de plongée 5° Elément, le 21 mars. Le Centre de soins de Kélonia a aussitôt pris en charge la tortue.

Les radios et la prise de sang montrent une occlusion intestinale, provoquée par des corps étrangers non radio-sensibles. Il pourrait s’agir de plastique ou de cordage.

La tortue est connue dans la base de données photo-identification TORSOOI. Elle avait déjà été photographiée en mars 2016 à Boucan et avait été baptisée Goulven par son parrain.

Un traitement a été mis en place pour tenter d’aider la tortue à rétablir son transit intestinal. Les fortes pluies de ces derniers jours ont entraîné énormément de déchets en mer… qui sont peut-être à l’origine des problèmes de Goulven.


Une mauvaise nouvelle

La jeune tortue retrouvée flottant en surface au niveau de la Passe de l’Ermitage le 11 mars dernier (voir ci-dessous), est morte dans la nuit de samedi à dimanche, malgré les premiers soins pratiqués au Centre de soins de Kélonia. 
Une nécropsie est programmée dans les jours à venir avec le vétérinaire du Centre pour tenter d’expliquer la mort ce cette jeune tortue verte.


Une jeune tortue en difficulté à l'Ermitage

Le poste de MNS de l’Ermitage a alerté le centre de soins de Kélonia pour une jeune tortue en difficulté retrouvée par un pratiquant de paddle au Nord de la passe en début de matinée du samedi 11 mars.

Il s’agit d’une jeune tortue verte (Chelonia mydas) affaiblie, qui a aussitôt été prise en charge par le centre de soins. Elle mesure 39cm (longueur droite de la carapace) pour 7,15 kg.

Les causes de son affaiblissement ne pourront être précisées qu’après une radio et une prise de sang, programmées pour aujourd'hui.

La tortue est très peu mobile et ne plonge pas. Le développement d’algues sur sa carapace montre qu'elle flotte en surface depuis quelques jours. Elle a pu être ramenée sur la côte et projetée dans le lagon par la houle d’ouest de ces derniers jours.

Cette tortue ne figure pas dans la base de photo-identification TORSOOI, qui regroupe près de 200 tortues vertes déjà photographiées à La Réunion ces dernières années (www.museesreunion.re/sciences-savoi…/la-photo-identification).

Et la couleur sombre de sa carapace laisse penser qu’il ne s’agit pas d’une tortue présente dans le lagon depuis longtemps… à suivre.


Les couleurs de Kélonia sur les plages du Natal (Afrique du Sud)

Merci au Dr George Hughes (avec le tee-shirt Kélonia) pour cette photo de l’équipe de suivi des plages de ponte, ici sur la plage de Banga Neck au Nord de la cote Sud-Africaine, ou viennent pondre des tortues Caouanne & Luth !!!

Le programme Sud Africain sur les tortues marines, initié par George Hughes, est un des plus anciens au monde et a permis de préserver des sites de ponte les plus au Sud, et ainsi préserver les tortues Luth de l’Océan Indien.

Le Dr Hughes connaît bien Kélonia et la Ferme Corail : il a participé aux différentes missions d’expertise et d’évaluation depuis la création de la Ferme Corail, puis celle de Kélonia.

Aujourd’hui encore il suit avec grand interêt l’évolution de Kélonia et "spend much time telling people what a wonderful Institute you have in Reunion"…

Merci à George pour son soutien indéfectible !!!


Le Lions club s'engage pour les tortues

Ambiance très conviviale et public très attentif pour la soirée du mardi 7 mars 2017, à l'occasion d'une conférence organisée par le Lions Club à Kélonia pour présenter les programmes en faveur des tortues marines à La Réunion.

A cette occasion, M. BADRE, Président du Lions Club Concession a remis un chèque de soutien au programme de restauration des plages de ponte à La Réunion.

Un grand merci au Lions Club, à Jérémie Bossert notre conférencier ainsi qu'aux participants à cette opération.


Formation à Kélonia

Pendant 2 semaines, Kélonia accueille des partenaires de Madagascar pour une formation sur les tortues marines et les programmes de suivi sur le terrain.

M. ICAZE de l’association Tsanga Tsanga Mahasoa à Fort Dauphin, qui participe au programme "Fano Anosy" associant les communautés de pêcheurs, un opérateur touristique Manafiafy Lodge et Kélonia pour tenter de sauver les dernières tortues venant pondre sur les plages au Nord de Fort Dauphin.

Mmes BEUZELIN et BRIVAL de l’association Nosy Faly, qui interviennent en appui à la Communauté Locale de Base pour la mise ne place d’un plan de gestion des ressources naturelles terrestres et marines.

Outre la participation aux actions d’étude et de sensibilisation de Kélonia, les stagiaires pourront acquérir les connaissances générales sur les tortues marines, découvrir les programmes d’étude menés dans le cadre de la coopération régionale, et maîtriser les techniques de suivi des femelles en ponte et des nids.

La participation a cette formation de M. ICAZE bénéficie du financement GDZCOI (Gestion Durable de la Zone Côtière) de la Commission de l’Océan Indien, qui a pour objectif de favoriser les échanges de bonnes pratiques au sein de la COI.


Voir les actualités précédentes...