Une jeune tortue percutée par un bateau

science-savoir

Le 6 Mai 2015, alertée par les maîtres-nageurs de la piscine du Baril à St Philippe, l'équipe de Kélonia s’est rendue sur place pour identifier le cadavre d’une tortue de mer.

Il s’agit d’une jeune tortue verte (Chelonia mydas), ce que confirme la longueur de sa carapace : 40cm.

La carapace de cette tortue présentait des traces d’un choc violent qui pourrait avoir été provoqué par un bateau. La mort remontait à plusieurs jours et le cadavre a été ramené sur la côte par la houle. Des prélèvements d’écailles et de peau ont été réalisés pour des analyses génétiques par l'équipe de Kélonia.

Rappelons que les tortues marines qui respirent grâce à leurs poumons doivent régulièrement remonter en surface pour respirer. Elles somnolent également souvent en surface pour se réchauffer aux rayons du soleil. Dans ces moments, elles sont particulièrement vulnérables aux chocs avec les coques ou les hélices des engins rapides.

Il est donc important en bateau, à proximité des côtes, de réduire sa vitesse et toujours regarder vers l'avant pour éviter les collisions avec des objets flottants ou, pire, des tortues.

Image en Une (photo d'illustration) : jeune tortue verte sur le littoral de La Réunion ©Kélonia